Un témoignage de
l'excellence et de l'innovation
du théâtre canadien

Le Prix Siminovitch 2016 appel de candidatures et nouveau partenariat avec le Centre national des Arts

Le 12 mai 2016 – OTTAWA (Canada) – Le Prix Siminovitch et le Centre national des Arts ont lancé aujourd’hui un appel à candidatures pour l’édition 2016 du Prix Siminovitch, le prix de théâtre le plus convoité du Canada. Ce prix a été lancé en 2000 pour rendre hommage aux valeurs et aux réalisations de Lou Siminovitch, scientifique de renom, et de son épouse, la regrettée dramaturge Elinore Siminovitch, pionnière du théâtre canadien. M. Siminovitch célèbre son 96e anniversaire de naissance le 15 mai.

Le Prix Siminovitch met pleins feux sur l’excellence et l’innovation en théâtre canadien avec un prix annuel de 100 000 $. Sur un cycle de trois ans, le Prix met à l’honneur un metteur en scène, un dramaturge ou un scénographe qui est une figure de proue dans le domaine du théâtre, et dont le travail est reconnu pour sa portée et son influence. Cette année, le Prix sera remis à un metteur en scène le vendredi 28 octobre 2016 au Centre national des Arts.

« Le Prix Siminovitch est la plus haute récompense en théâtre au Canada », souligne Bob White, président du jury. « Il nous tarde de recevoir les propositions de candidature qui mettront en relief le travail des meilleurs et des plus brillants metteurs en scène actuellement à l’œuvre au pays. »

Le Prix reconnaît aussi l’importance du mentorat pour soutenir les talents émergents. Le lauréat reçoit 75 000 $ et choisit à son tour un protégé qui reçoit 25 000 $.

Détails de la procédure de nomination à la fin du présent communiqué.

Cette année, le Prix Siminovitch annonce un nouveau partenariat avec le Centre national des Arts, qui agit comme catalyseur de la diffusion, de la création et de la transmission des savoirs partout au pays. Plus grand centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, le CNA réunit sous un même toit plusieurs disciplines, dont le Théâtre français et le Théâtre anglais qui, en collaborant avec des artistes de partout au pays au développement, à la production et à la promotion de pièces de théâtre, jouent un rôle essentiel à l’échelle nationale. De plus, le CNA a récemment annoncé un important virage en faveur de la création dont bénéficieront les artistes et les organisations artistiques qui, à travers le Canada, créent de nouvelles œuvres ambitieuses pour les auditoires nationaux et internationaux, ainsi que la mise sur pied d’un département de Théâtre autochtone qui commencera ses activités en 2019.

Le Théâtre français et le Théâtre anglais du CNA sont tous deux dirigés par des lauréates du Prix Siminovitch – respectivement, Brigitte Haentjens (2007) et Jillian Keiley (2004). En fait, depuis que le Prix a été remis pour la première fois en 2001, on a pu voir le travail de chacun des quinze lauréats sur la scène nationale au CNA.

« Nous nous réjouissons de contribuer à faire du Prix Siminovitch une récompense nationale au sens plein du terme », signale Jillian Keiley, directrice artistique du Théâtre anglais. « Le Prix Siminovitch valorise et renforce le théâtre canadien, et la mission que s’est donnée le CNA de célébrer l’art et les artistes canadiens s’inscrit parfaitement dans cette démarche. C’est un partenariat qui tombe sous le sens. »

« Le Prix Siminovitch a eu un impact certain, tant sur ma carrière que sur le regard que les autres ont pu porter sur mon parcours », affirme Brigitte Haentjens, directrice artistique du Théâtre français du CNA. « En outre, ce merveilleux Prix permet de reconnaître le talent de jeunes créateurs, et les occasions du genre sont si rares. Je suis moi aussi ravie que le Centre national des Arts soit désormais un partenaire de cet hommage à des artistes de théâtre parmi les plus en vue au Canada aujourd’hui, et j’entends bien porter un toast aux lauréats 2016. »

La liste des finalistes pour le Prix Siminovitch 2016 sera annoncée à la mi-octobre.

Cette année, le CNA fera également équipe avec l’École nationale de théâtre (ÉNT) du Canada dans le cadre d’une nouvelle collaboration. Plus grande école de théâtre au pays, l’ÉNT offre des programmes de formation de haut niveau, tant en anglais qu’en français, dans tous les métiers du théâtre, dont ceux de comédien, producteur, scénographe, concepteur de costumes, auteur et metteur en scène. L’École s’attache à former des leaders passionnés qui contribueront à façonner le monde du théâtre de demain au Canada et ailleurs dans le monde. Inspiré par l’importance qu’accorde le Prix Siminovitch au mentorat, le CNA réunira des finalistes et des élèves de l’ÉNT dans une série d’ateliers et de balados organisés dans le cadre des festivités cet automne.

« L’ÉNT est ravie de s’associer au Prix Siminovitch, qui rend hommage aux plus grands talents créateurs du monde du théâtre au Canada », affirme Gideon Arthurs, directeur général de l’ÉNT. Au cœur de cette célébration, on retrouve un engagement à cultiver la prochaine génération d’artistes et un accent important sur le mentorat comme critère d’excellence. Nos élèves bénéficieront grandement de cette collaboration avec des artistes renommés. »

À PROPOS DU PRIX SIMINOVITCH

Le Prix Siminovitch met pleins feux sur l’excellence et l’innovation en théâtre canadien avec un prix annuel de 100 000 $. Sur un cycle de trois ans, le Prix honore un metteur en scène, un dramaturge ou un scénographe professionnel qui est une figure de proue dans le domaine du théâtre, et dont le travail est reconnu pour sa portée et son influence. Le Prix reconnaît aussi l’importance du mentorat pour soutenir les talents émergents en théâtre, en remettant une portion du prix à un protégé choisi par le lauréat. Le Prix Siminovitch a été lancé en 2000 pour rendre hommage aux valeurs et aux réalisations de Lou Siminovitch, scientifique de renom, et de son épouse, la regrettée dramaturge Elinore Siminovitch, pionnière du théâtre canadien. En 2015, le Prix a été remis à la scénographe Anick La Bissonnière et à sa protégée Marilène Bastien. L’édition de cette année du Prix Siminovitch marque une 16e année de partenariat avec l’Université de Toronto.

À PROPOS DU CNA

Carrefour des plus grands talents créateurs canadiens, le Centre national des Arts (CNA) accueille sur sa scène nationale les plus passionnants artistes établis et émergents du pays. Dans le cadre de son Plan stratégique, le CNA a récemment annoncé un important virage en faveur de la création dont bénéficieront les artistes et les organisations artistiques qui, à travers le Canada, créent de nouvelles œuvres ambitieuses pour les auditoires nationaux et internationaux. Le CNA est le seul centre des arts de la scène multidisciplinaire bilingue au Canada, et l’un des plus grands établissements du genre au monde. Il met à l’affiche plus de 1 000 présentations par année dans les champs de la Musique classique, de la Danse, du Théâtre et de la Musique actuelle. Le CNA a pour mission de collaborer avec des artistes et des organisations artistiques partout au Canada afin de créer une vibrante scène nationale dans le domaine des arts du spectacle.

-30-

RENSEIGNEMENTS : 

Rosemary Thompson
Directrice, Communications et affaires publiques
Centre national des Arts

613 947-7000, poste 260

rthompson@nac-cna.ca

Annick Huard

Agente de marketing, Théâtre français

Centre national des Arts

613 947-7000, poste 358

annick.huard@nac-cna.ca

 

Détails concernant les NOMINATIONS

Aidez-nous à passer le mot à travers vos compagnies de théâtre, vos organisations, vos bulletins et vos médias sociaux. Consultez www.siminovitchprize.com/fr pour en savoir plus long.

Admissibilité
Nous acceptons les mises en nomination pour des metteurs en scène qui, par l’ensemble de leur travail, ont contribué de façon significative à des projets de théâtre au Canada et qui continuent de créer des œuvres qui font preuve d’innovation et d’excellence. Les candidats doivent avoir au moins dix ans d’expérience en tant que metteurs en scène et devraient être encore occupés à des projets substantiels dans leur domaine.

Les candidats auront fait preuve d’un style personnel ou d’une démarche artistique originale dans leur œuvre, leur vision, leur technique, leurs intérêts ou leurs collaborations.

De plus, le jury prendra en considération les aspects suivants du travail de l’artiste: originalité, sens de l’évolution, maturité croissante, poursuite de l’expérimentation, impact sur le public, et influence sur les jeunes artistes.

Peuvent être mis en candidature des artistes qui travaillent en anglais ou en français dans le secteur à but non lucratif ou commercial au Canada. Les critères d’admissibilité des candidats sont à l’entière discrétion du jury.

Les employés à plein temps et les administrateurs du Centre national des Arts ne sont pas admissibles à l’obtention du Prix Siminovitch s’ils ont travaillé pour le CNA au cours de l’année écoulée.

Procédure de mise en candidature
Les mises en candidature pour soi-même ne sont pas acceptées. Les mises en candidature complétées doivent être soumises électroniquement d’ici le vendredi 15 juillet 2016 à 17 h, HNE.

Cliquez ici pour accéder au formulaire de mise en candidature. Pour toutes questions, adressez-vous à exec@siminovitchprize.com

Sélection
Un jury national de membres distingués de la communauté théâtrale canadienne est choisi chaque année pour sélectionner le lauréat du Prix Siminovitch. Le président du jury sélectionne les membres du jury et préside aux délibérations.

Répondre

Partenaires du Prix Siminovitch

Partenaire principal