skip to Main Content

Toronto, Ontario – Un nouveau prix annuel de 100,000$ consacré à l’art dramatique canadien et aux metteurs en scène, dramaturges et décorateurs qui contribuent à son succès a été annoncé aujourd’hui à Toronto. Le prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre doit son nom à l’un des scientifiques les plus reconnus du Canada et à feu son épouse, dramaturge dont la détermination, l’engagement envers l’excellence et l’action de mentorat en sont l’essence même.

Ce prix d’envergure nationale, tenu pour être le plus important de ce genre au Canada, vise à reconnaître un artiste en milieu de carrière dont l’ensemble de l’œuvre a contribué de façon significative à la vitalité du théâtre. La mise en scène, l’écriture dramatique et la scénographie (éclairage, décoration, costumes, son) seront chacun reconnus tous les trois ans à tour de rôle, en commençant par la mise en scène en 2001, puis la dramaturgie en 2002 et la scénographie en 2003. Le lauréat recevra une bourse de 75,000$ et pourra nommer un protégé ou une institution (théâtre ou école) qui recevra un don de 25,000$. Le gagnant sera choisi par un jury spécialement constitué chaque année, composé de cinq représentants de la discipline évaluée. Le jury de l’année inaugurale, chargé de reconnaître le travail d’un metteur en scène, sera présidé par Urjo Kareda, directeur artistique du théâtre Tarragon.

Le prix est le fruit des efforts de personnes et d’institutions déterminées à reconnaître l’importante contribution des Siminovitch à la société canadienne, d’une façon qui témoignerait de leur amour pour les arts et, tout particulièrement, pour le théâtre. Le Dr Siminovitch a grandement contribué à la découverte des causes génétiques de la dystrophie musculaire et de la fibrose kystique. Il a fait une carrière aussi longue que brillante en tant que professeur à l’Université de Toronto et a joué un rôle important dans la création de laboratoires de recherche médicale à l’Institut de cancer de l’Ontario, à l’Hôpital pour enfants, au centre de soins gériatriques Baycrest et à l’hôpital Mount Sinai de Toronto. Elinore Siminovitch a entamé sa carrière en écrivant des nouvelles, et ce n’est que vers la fin des années 1960 qu’elle s’est tournée vers le théâtre. Elle a néanmoins créé plus de trente pièces, dont douze ont vu le jour sur la scène. Son intérêt pour les questions sociales, féministes et politiques trouve son expression dans ses œuvres, dont A Man in the House, qui lui a valu le prix du festival d’art dramatique de l’Ontario, et Big X and Little Y, avec laquelle elle a gagné le concours d’art dramatique amateur d’Ottawa.

La Banque de Montréal, mécène de longue date de l’art dramatique au Canada, est la société commanditaire du prix. «Nous sommes extrêmement fiers d’être associés à un prix aussi important qui fait la promotion de l’art dramatique canadien, affirme Tony Comper, président et chef de la direction de la Banque de Montréal. Il marie deux disciplines très distinctes, soit la science et le théâtre, qui partagent toutefois le même respect pour la créativité, l’innovation et l’excellence, valeurs à la base même de leur succès.»

On peut se procurer, sur le site Web consacré au prix, des formulaires de présentation des candidatures ainsi que tous les détails sur les critères d’admissibilité. Il est également possible de communiquer avec :

Le prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre
a/s du directeur principal – Dons

Banque de Montréal
55, rue Bloor Ouest, 4e étage
Toronto (Ontario)
M4W 3N5
Tél : (416) 927-6638/6639
Site Web : www.siminovitchprix.com

La date limite de présentation des candidatures pour la mise en scène est le 31 mai 2001.

Back To Top
×Close search
Rechercher