skip to Main Content

24 février 2003

TORONTO – Les organisateurs du Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre ont fait connaître aujourd’hui les noms des membres du jury appelé à choisir le lauréat de cette récompense de 100 000 $ qui sera décernée pour la troisième année. Le très respecté homme de théâtre Leonard McHardy a été nommé président du jury qui sera chargé de sélectionner le scénographe le plus méritant pour son « apport au théâtre canadien ». Ex-directeur des communications du Stratford Festival, M. McHardy est le cofondateur de TheatreBooks de Toronto, la plus importante librairie sur les arts de la scène au Canada.

Le président du conseil et chef de la direction de BMO Groupe financier, Tony Comper, a applaudi au choix de M. McHardy. « M. McHardy a apporté une importante contribution au jury l’an dernier et nous sommes ravis de le voir de retour, cette fois comme président du jury. »

Après consultation des membres du milieu du théâtre canadien, M. McHardy a formé un jury qui rassemblera les distingués membres suivants :

Martine Beaulne – L’une des metteurs en scènes et des actrices les plus respectées du Québec qui, avec un égal bonheur, met en scène des nouvelles pièces dans des petits théâtres, ou joue dans celles-ci, et met en scène des pièces classiques dans les salles les plus prestigieuses de la province. Possédant une grande expérience dans l’enseignement théâtral, elle est professeure à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Denise Clarke – Artiste associée depuis 15 ans au One Yellow Rabbit, de Calgary, compagnie théâtrale de notoriété internationale, Mme Clarke collabore activement avec diverses compagnies d’opéra, de danse et de théâtre au Canada et à l’étranger.

Michael Eagan – Homme de théâtre né au Nouveau-Brunswick, où il a également fait ses études. Au cours des 30 dernières années, M. Eagan a réalisé des décors et dessiné des costumes pour des théâtres partout au Canada, notamment pour le Shaw Festival et le Stratford Festival. Il a enseigné à l’Université de Toronto et il a dirigé le programme de scénographie de l’École nationale de théâtre. Plus récemment, il a conçu la scène du nouveau Studio Theatre du Stratford Festival.

Natalie Rewa – Professeure agrégée au Department of Drama and Institute for Women’s Studies à Queen’s University, Mme Rewa est une autorité en décors de théâtre au Canada. Elle a publié de nombreux articles sur les décors et sur les fabricants de décors dans des journaux canadiens et étrangers. Elle a également participé à la rédaction de livres sur les décors et sur le rôle des femmes dans le théâtre canadien. Elle prépare un livre que publiera l’été prochain l’éditeur Toronto Press sous le titre Scenography in Canada: Selected Designers.

Le jury accueillera les mises en candidature de scénographes canadiens (décorateurs, créateurs de costumes, éclairagistes et concepteurs son) « en milieu de carrière et ayant apporté une contribution importante à au moins trois productions théâtrales marquantes au Canada, au cours des dix dernières années ». L’artiste dit « à mi-carrière » est celui qui a atteint un stade où la notoriété et les ressources associées au Prix Siminovitch sont susceptibles d’être des facteurs déterminants pour la poursuite de l’excellence dans son domaine.

Selon M. Leonard McHardy, « nous pouvons déterminer qu’un artiste est à mi-carrière lorsque la maîtrise de son art lui vaut la notoriété, et lorsque l’impression que cette maîtrise produit à la fois sur les auditoires et sur les artistes fait progresser le théâtre canadien ».

Toute personne peut présenter une candidature pour un prix. Les personnes intéressées peuvent se procurer des formulaires de mise en candidature sur le sitewww.prixsiminovitch.com. La date limite de présentation des candidatures est le 30 mai; le prix sera attribué en octobre.

Saluant la création du prix Siminovitch, la directrice générale de l’Association des designers canadien (l’association professionnelle nationale des concepteurs reliés aux arts de la scène), Sherri Helwig, a remercié les fondateurs du prix et BMO Groupe financier d’avoir reconnu la « contribution inestimable » des décorateurs, des créateurs de costumes, des éclairagistes et des concepteurs son à la décoration théâtrale et à la sonorisation. « Mettant à l’avant-scène ceux dont le travail est rarement reconnu, le prix Siminovitch de cette année souligne l’importance du mentorat et de la recherche de l’excellence pour les concepteurs; le prix met également la décoration théâtrale à l’avant-plan et au centre, bien qu’elle soit une activité qui échappe au regard des spectateurs. »

Créé en 2001, le prix doit son nom au scientifique de renom, Lou Siminovitch, et à sa regrettée épouse, Elinore, dramaturge. « Le prix souligne l’importance que le célèbre couple a toujours accordé à la recherche de l’excellence et au mentorat », a déclaré le président du conseil et chef de la direction de BMO Groupe financier, M. Tony Comper. « La recherche de l’excellence et le mentorat sont deux activités grandement valorisées à la Banque de Montréal. »

Décerné annuellement, le prix Siminovitch est accordé en alternance à un dramaturge, à un scénographe et à un metteur en scène. Le lauréat obtient 75,000$ et désigne un protégé, ou un organisme, à qui l’autre partie du prix, en l’occurrence 25,000$, sera remise. L’an dernier, le prix a été décerné à la dramaturge Carole Fréchette – décrite par le président du jury 2002, Bill Glassco, comme une artiste « en pleine possession de ses moyens et au sommet de sa forme » – et à sa protégée, Geneviève Billette, dramaturge également.

Renseignements :
Lucie Gosselin, téléphone (514) 877-8224
Lucie.Gosselin@bmo.com

Back To Top
×Close search
Rechercher