skip to Main Content

Dix-sept dramaturges ont été choisis parmi 60 candidats provenant de toutes les régions du pays pour participer à l’atelier bilingue de trois jours

22 août 2005

MONTRÉAL – Les organisateurs du Prix Elinore et Lou Siminovitch de théâtre ont dévoilé aujourd’hui la liste des dramaturges qui participeront, tous frais payés, à l’atelier de maître dirigé par Carole Fréchette, la lauréate du prix Siminovitch dans le domaine de la dramaturgie en 2002. L’atelier aura lieu du 26 au 28 août 2005 et réunira les 17 dramaturges qui ont été choisis parmi 60 candidats représentant toutes les régions du pays.

« Si l’on se fie à la qualité des mises en candidatures que nous avons reçues, il est clair que les dramaturges canadiens débordent de talent et de motivation, mais ils sont constamment à la recherche d’inspiration et d’encouragement pour poursuivre leur progression et améliorer leur art, a indiqué Carole Fréchette. De nombreux dramaturges nous ont dit avoir atteint un stade de leur carrière où ils sont prêts à passer à une autre étape – à pousser plus loin leur écriture. »

Le premier atelier de maître du Prix Siminovitch a été organisé l’an dernier par BMO Groupe financier et Theatre Ontario, dans le but de réaliser l’un des principaux objectifs du Prix Siminovitch : souligner l’importance du mentorat dans le monde du théâtre. Compte tenu du succès obtenu par l’atelier d’une journée de l’an dernier, dirigé par Daniel Brooks, le récipiendaire du premier Prix Siminovitch en mise en scène décerné en 2001, auquel avaient participé 12 metteurs en scène, l’atelier de cette année durera trois jours, soit du 26 au 28 août. L’atelier sera bilingue et réunira 17 dramaturges.

« Parce que l’écriture est une activité solitaire, les dramaturges n’ont pas souvent la chance d’échanger entre eux. Ils nous ont dit être impatients d’échapper à l’isolement du processus d’écriture et de pouvoir partager leurs idées et leurs expériences avec leurs pairs issus de toutes les régions du pays. »

Carole Fréchette souhaite consacrer cet atelier aux premiers moments de la gestation d’une pièce, c’est-à-dire à l’étape qui « précède la page vierge ». Elle compte en examiner tous les aspects et notamment comment commence une pièce et comment jaillissent et se développent les idées.

« Les participants vont prendre part à une expérience innovatrice, a expliqué Madame Fréchette. Ils devront se présenter à l’atelier de maître avec une idée, un point de départ – un mot, une phrase ou une image. À partir de mon expérience personnelle, je partagerai mes réflexions avec eux et j’inviterai les participants à explorer leurs propres impulsions face à l’écriture d’un nouveau texte.

« Ce que j’espère, c’est que d’ici à la fin de l’atelier, tous les participants auront rédigé la première page d’une nouvelle pièce », a-t-elle conclu.

Liste des participants à l’atelier de maître en dramaturgie 2005

Sharon Bajer, Winnipeg
Suzie Bastien, Montréal
Nicolas Billon, Montréal
Martin Boileau, Montréal
Krista Dalby, Toronto
Michael Gauthier, Montréal
Marcia Johnson, Toronto
*Kevin Kerr, Vancouver
Celia McBride, Whitehorse
Kathleen Oliver, Vancouver
Marilyn Perreault, Montréal
Kilby Smith-McGregor, Toronto
Annabel Soutar, Montréal
*Eugene Stickland, Calgary
Sally Stubbs, Vancouver
Jackie Torrens, Halifax
Paula Wing, Toronto
 
*Candidats au prix Siminovitch 2005

Le Prix Siminovitch s’est associé à Playwrights Guild of Canada, à Playwrights’ Workshop de Montréal et au Centre des auteurs dramatiques (CEAD) pour organiser cet atelier. Les frais de déplacement des participants seront assumés par le Conseil des arts du Canada.

En plus de Carole Fréchette, le jury responsable de la sélection des participants à l’atelier de maître était composé de Paula Danckert, du Playwrights’ Workshop de Montréal, de Nadine Desrochers, du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) et d’Andrew Soren, du Prix Siminovitch de théâtre.

Les membres du jury ont retenu les candidats qui affichaient une vision personnelle et qui en étaient à une étape de leur carrière où ils pouvaient bénéficier de l’enseignement de Carole Fréchette et travailler en interaction avec les autres participants. Les candidats devaient soumettre leur curriculum vitæ accompagné d’une lettre d’une page résumant leur expérience en dramaturgie et le type d’apprentissage qu’ils recherchaient.

Le Prix Siminovitch de théâtre
Créé en 2001, le Prix Siminovitch de théâtre porte le nom de Lou Siminovitch, un éminent scientifique, et de sa regrettée épouse Elinore, qui était dramaturge. Commandité par BMO Groupe financier, le plus important prix annuel de théâtre du Canada rend honneur à des metteurs en scène, à des dramaturges et à des scénographes professionnels en soulignant l’excellence et en favorisant la poursuite de l’expérimentation théâtrale au Canada. Le lauréat reçoit 100,000$, dont 25,000$ sont remis à un protégé ou à un organisme de son choix.

Personne-ressource :
Lucie Gosselin, Montréal, lucie.gosselin@bmo.com, (514) 877-1101

Des renseignements complémentaires sur les dramaturges sélectionnés sont disponibles sur demande.

Back To Top
×Close search
Rechercher