Aller au contenu

Perspectives émergentes: Nicole Smith

Image : Nom, Titre, Description

Nicole Smith parle de ses projets en cours avec Sam Woods, Gestionnaire de communauté de la Fondation de Théâtre Siminovitch. Metteuse en scène, dramaturge et productrice, en 2023 Nicole Smith a été sélectionnée par Berni Stapleton comme récipiendaire d'une subvention pour Artiste émergent.e , gracieusement financée par la Fondation Youssef-Warren.


Comment a débuté ta collaboration avec Berni?

En 2018, je participais au Women's Work Festival à St. John's, où je travaillais sur une spectacle à deux personnage, une pièce au sujet d'un homme de 80 ans et d'un homme de 16 ans - et Berni a été choisie pour incarner l'homme de 80 ans. Quand je suis entrée dans la salle et que j'ai vu Berni, je me suis dit «ça ne marchera pas», car elle n'avait clairement pas 80 ans ! Mais ensuite, elle a ouvert sa bouche, et j'ai pensé… « Oh, c'est vraiment, vraiment bien. » En gros, je suis devenue obsédée par elle. Je pensais qu'elle était l'être humain le plus cool, je le lui ai dit , et je me suis en quelque sorte agglutinée contre elle. Nous sommes devenues de vraiment grandes amies. 

J’étais fixée sur une histoire à propos de Cambridge, en Ontario, d'où je viens. Je savais qu'il y avait eu un afflux énorme de femmes en provenance de Terre-Neuve qui étaient venues travailler à l'usine textile de Cambridge pendant la Seconde Guerre mondiale. Elles ont complètement changé le paysage culturel de la ville. Berni était intéressée et nous avons donc plongé dans le projet ensemble, et il a eu sa première en 2022 au festival Grand Falls Windsor Theatre Project; il s'appelle Girls From Away.


Parmi les pièces de théâtre que tu as créées/auxquelles tu as participé, quelle est ta préférée ?

Girls From Away, en raison de la beauté de la collaboration avec Berni et de la quantité de travail qui y a été consacrée; de voir la production entièrement formée, l'ayant connue comme le germe d'une idée. C'est une histoire qui a eu un impact culturel et économique énorme, et les femmes de Terre-Neuve qui en sont à la barre n'en ont jamais reçu le mérite. L'histoire est presque entièrement inconnue.

Note de Sam : Vous voulez aussi entendre Berni parler de Girls From Away ? Cliquez ici pour voir la conversation Backstage de Berni avec Kate Hennig pour en savoir plus ! 


Comment as-tu entendu parler de cette histoire ?

Une femme nommée Valerie Spring de Cambridge, en Ontario, a écrit sa thèse à ce sujet dans les années 80. Elle a interviewé les femmes qui avaient immigré de Terre-Neuve, dans leurs cuisines, par le biais de conversations franches. Elle a dû se battre avec l'Université de Waterloo pour que le travail soit considéré comme une thèse valable. Mais parce qu'elle l'a fait, à cause de sa persévérance, les voix de ces femmes ont été enregistrées. J'ai été dirigée vers la thèse de Valérie, je l’ai amenée à Berni, et nous avons créé cette pièce. C'est un héritage à plusieurs niveaux, qui continue. 


Raconte! Qu'est-ce qui s'en vient pour toi!

Berni et moi mijotons actuellement une nouvelle collaboration que nous avons intitulée Taste. C'est ce que nous appelons un « festin mobile ». L'idée est de faire le tour de Terre-Neuve et de discuter avec de différents groupes de personnes, différentes poches de personnes, de cuisiner avec eux, d'apprendre des recettes et de vraiment plonger dans la façon dont les histoires sont si étroitement liées avec ce que nous consommons et ce que nous partageons. Nous avons commencé par tout simplement plonger dans le processus, mais nous ne savons pas encore quel sera le produit - nous verrons que nous pouvons en tirer une fois que nous aurons tout notre matériel. Peut-être que ce sera un genre de livre de cuisine en direct, où nous commençons dans une région de la province et la traversons, et cela aboutit avec une sorte de repas-partage d'histoires et de nourriture. Nous ne le savons pas encore, mais c'est excitant !

Partager

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *